Centre de la Vieille Charité

Centre de la Vieille Charité - Cour

Le 24/09/2022

De 16h00 à 17h30

gratuit

Intervenante·s

portrait de Françoise Daucé
Porteur de projet

Françoise Daucé

Russie contemporaine

portrait de Françoise Daucé
Modérat•eur•rice

Françoise Daucé

Russie contemporaine

portrait Alain Blum
Intervenant•e

Alain Blum

Histoire

portrait Catherine gousseff
Intervenant•e

Catherine Gousseff

Histoire

Image par défaut d'un portrait de personne
Intervenant•e

Nikita Petrov

Histoire des violences politiques en URSS

En décembre 2021, la Cour suprême de la Fédération de Russie a décidé de dissoudre l’association Mémorial, qui garde la mémoire des violences staliniennes, écrit l’histoire des répressions politiques et défend les droits de l’homme en Russie depuis sa création en 1989. Cette décision illustre la volonté politique de l’État russe de mettre en avant le temps de la victoire de l’URSS contre le nazisme, au détriment d’un autre temps, celui de la violence politique, en particulier stalinienne. À contre-temps de la nécessité de débattre d’une histoire complexe, les autorités russes réduisent le passé à ses épisodes les plus glorieux, faisant taire les voix qui documentent les héritages douloureux du XXème siècle. Ces tensions autour de l’écriture de l’histoire interrogent le présent et la possibilité de faire place aux leçons du passé pour penser l’avenir dans la société russe. Alors que la Russie a lancé une violente guerre d’agression contre l’Ukraine en février 2022, les difficultés de Mémorial ne sont pas qu’une affaire russe mais constituent un enjeu pour les sociétés européennes dans leur ensemble. La table ronde, en présence d’une représentant·e de Mémorial, est l'occasion de discuter avec le public les enjeux liés à la politisation de l’histoire en Russie, à l’instrumentalisation du temps long au profit du temps court, en nous interrogeant sur les périls que portent les relectures officielles de l’histoire pour la période actuelle.

Image : © DR

productions ayant inspiré l'événement

Cette proposition de table ronde a été justifiée par la « liquidation » de l’association Memorial en Russie à la demande des autorités du pays en décembre 2021. Avec le déclenchement de la guerre en Ukraine le 24 février 2022, cette dissolution s’inscrit dans une dérive politique tragique du pouvoir russe, dont il convient de discuter collectivement.

structures porteuses

Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen - CERCEC (EHESS/CNRS)

En savoir plus