Centre de la Vieille Charité

Centre de la Vieille Charité - Chapelle

Du 22 au 26/09/2021

De 17h00 à 19h00

Intervenant·e·s

portrait
Porteur de projet

Céline Gaille

Photographie

Dans le cadre de l'exposition documentaire photographique "Pur par hasard" présentée du 07 septembre au 02 octobre à la Librairie l'Hydre aux 1000 têtes à l'occasion du festival Allez savoir, 4 diaporamas sonores de la photographe Céline Gaille sont présentés dans La Chapelle du Centre de la Vieille Charité durant les 5 jours du festival.

Ce travail vient compléter l'exposition, résultat d'un dialogue autour des dynamiques migratoires en Ariège en collaboration avec deux chercheurs du projet de recherche CAMIGRI, Christophe Imbert et William Berthomière. A partir des objectifs scientifiques, une réflexion partagée a été engagée à partir du terrain de recherche ariégeois, marqué par une tradition hospitalière et représente comme une « terre des possibles ».

 

 

 

 

Autour des migrants

 

Au service des migrants : portraits croisés de Céline Gaille / Hans Lucas

Mireille Becchio, trésorière, une des animatrices de l'association “Cent pour un toit Ariège” vit à Pamiers. Engagée et médecin à la retraite, elle est revenue dans la région, après une vie passée ailleurs, car son père, immigré italo-argentin s’était retrouvé à Auzat en1946. Elle donne une partie de son temps à la cause des migrants via "Cent pour un Toit", faisant notamment le lien entre les associations en Ariège : Emmaüs, Acarm09, Collectif Montbrun, Secours Catholique, Ligue des Droits de l'Homme, Secours Populaire... Bernard, "citoyen du monde", engagé dans la solidarité internationale, membre du Collectif Montbrun, consacre tout son temps à l'aide aux « migrants », demandeurs d'asile ou déboutés. Bernard répond présent à toutes les situations d'urgence et milite inlassablement : chauffeur, as de la débrouille pour des situations complexes, fournisseur de denrées, passeur de livres, il est actif du lundi matin au dimanche soir du 1er janvier au 31 décembre. 

 

Sur les routes de Dalanda de Céline Gaille / Hans Lucas
Dalanda vient de Guinée Conakry et a traversé des moments vraiment diffciles, seule avec ses cinq enfants avant d'atteindre l'Espagne, puis la France où elle atterrit fnalement en Ariège. Peu de temps après, j'apprends qu'elle vient d'obtenir un statut international de protection subsidiaire et quittera le CADA pour aller vivre à Foix avec ses enfants. 

 

 

Autour de la Néo-ruralité

 

Le Cap del Pouech, ce lieu qui nous attendait de Céline Gaille / Hans Lucas
Une famille franco-suisse-hollandaise, durant 17 ans domiciliée en Suisse après des années passées dans l'Himalaya, a décidé de renouveler sa vie en Ariège. En 2017, le couple achète une maison et des terres sur les hauteurs du Mas d'Azil au Cap del Pouech. Ils migrent alors avec leurs enfants et quelques animaux dans « ce lieu puissant qui les attendait », garant de leur liberté et de leur mode de vie. Ce projet de famille développe la connexion totale avec le vivant sur un vaste espace. Hervé, Julie et leurs enfants mettent peu à peu en place les conditions de réalisation d'un éco-domaine visant l’autonomie, dédié à la santé, à la pédagogie et l'accueil.

 

Le Cap de la Goutte : la permanence du passage de Céline Gaille / Hans Lucas
Veronika et Roberto se rencontrent à la ferme du Cap de la Goutte en 2008, en Ariège. Originaire de cantons germanophones, le couple s'ancre et fonde une ferme écologique en traction animale. Dans une démarche idéaliste avec un regard suisse, ilsassocient l'autonomie et la sobriété aux valeurs de partage et d'apprentissage.Les Wwoofers d'Europe, eux,viennent constamment se former à leurs techniques rigoureuses; passagers temporaires, sous la houlette de leurs mentors, ils offrent leur énergie aux travaux agricoles. Par périodes, la ferme atteint sa plénitude : elle ressemble à un éco-hameau informel, peuplé d'humains et d'animaux, avec des règles de bases, des accords contractuels et une dose d'arrangement individuel.Fruits, légumes, textiles, pains, herbes aromatiques et fromages sont produits pour la consommation des habitants en quantité suffsante, au fl des saisons : la cohérence des projets personnels mise au service de l'objectif commun garantit l'aventure de ce vaisseau amiral.
 

femme assise dans l'herbe
Image : Le cap del Pouch / © Céline Gaille

structure.s porteuse.s

Centre de recherches historiques - CRH (EHESS - CNRS)

En savoir plus

événements liés

22/09 - 10h00
Expositions
Hervé se rend au marché du Mas d'Azil avec sa jument, juillet 2019

Pur par hasard

Librairie l'Hydre aux mille têtes

gratuit