Bibliothèque de l'Alcazar

Le 23/09/2022

De 17h00 à 18h30

gratuit
sur réservation

Intervenante·s

portrait de Tiphaine Samoyault
Porteur de projet

Tiphaine Samoyault

Littérature

portrait de Tiphaine Samoyault
Intervenant•e

Tiphaine Samoyault

Littérature

portrait de François Hartog
Intervenant•e

Guillaume Fayard

littérature

Attention : COMPLET !

Les récits trouvent une partie de leur raison d’être dans le désir humain de contrôler le temps, d’en arrêter le cours, de l’accélérer ou de le ralentir, de revenir en arrière, de voyager en lui. La littérature, les arts plastiques, le cinéma, les jeux vidéo développent quantité de techniques et de procédés autorisant ces jeux d’ellipses, de suspens, d’accélération temporelle. Parmi ces procédés, l’arrêt du temps trouve un motif privilégié dans la montre cassée ou l’horloge arrêtée qui figurent, dans de nombreux romans et films, l’interruption, la fin de la durée, le contretemps. Ce motif croise une double contingence : celle des êtres dans le temps et celle de l’histoire des techniques.

On n’a pas la même conscience du temps quand on le mesure dans l’ombre des gnomons, par des clepsydres, en regardant la course du soleil ou un chronomètre à quartz.

 

 

 

Image : © DR

productions ayant inspiré l'événement

Tiphaine Samoyault, La Montre Cassée, Verdier, 2004

(Vidéo) Rencontre avec Tiphaine Samoyault autour d’une exposition proposée par le Musée du Temps à Besançon, 29 juin 2016. https://www.youtube.com/watch?v=cbONT78frCc

structures porteuses

Centre de recherche sur les arts et le langage – CRAL (EHESS/CNRS) École des hautes études en sciences sociales (EHESS) Centre national de la recherche scientifique (CNRS)

En savoir plus

événements liés

23/09 - 11h00
Actions pédagogiques
montres molles de Salvador Dali

Contretemps fictionnels : l’horloge arrêtée

Bibliothèque de l'Alcazar - Auditorium

gratuit
sur reservation