Musée d'Histoire de Marseille

Musée d'Histoire de Marseille - Auditorium

Le 25/09/2021

De 11h30 à 13h00

gratuit

Intervenante·s

Jean-Paul Gaudillière
Porteur de projet

Jean-Paul Gaudillière

Histoire des sciences

Jean-Paul Gaudillière
Modérat•eur•rice

Jean-Paul Gaudillière

Histoire des sciences

portrait Christelle fifaten hounsou
Intervenant•e

Christelle Fifaten Hounsou

Sociologie

Francesca Sirna portrait
Intervenant•e

Francesca Sirna

Sociologie

portrait yong li
Intervenant•e

Yong Li

Economie

Pourquoi partir du pays d’origine ? Comment travailler une fois arrivé.e en France ? Comment revenir au pays ? Telles sont les questions que soulèvent les trajectoires migratoires et professionnelles de personnels de santé issus de trois régions très différentes par leur rapport à la colonisation. Ces migrations correspondent à une très grande variété de trajectoires sociales des personnes : selon les pays d’origine, le type de formation, l’expérience professionnelle antérieure, le milieu social d’origine, le genre, etc... Une des caractéristiques de la nouvelle phase de mondialisation de la santé initiée dans les années 90 est l’intensification des migrations de personnels de santé (médicaux et paramédicaux) et le changement des pays d’accueil qui se limitent plus au Nord industrialisé. Dans le cas de la France, ces médecins, infirmières ou aides-soignantes formé.es à l’étranger jouent un rôle essentiel pour atténuer les déficits en personnel soignants que ce soit à l’hôpital public ou dans les déserts médicaux.
Ces migrations correspondent à une très grande variété de trajectoires sociales des personnes : selon les pays d’origine, le type de formation, l’expérience professionnelle antérieure, le milieu social d’origine, le genre, etc... Etre médecin d’origine chinoise employé dans un hôpital public parisien n’est pas la même chose qu’infirmière roumaine installée en libéral dans une petite ville de Loraine.

Pour discuter ces nouvelles migrations qualifiées et leur rôle dans le système de soin français, les trajectoires migratoires et professionnelles de personnels de santé issus de trois régions très différentes par leur rapport à la colonisation sont abordées: l’Afrique sub-saharienne, l’ensemble Chine-Vietnam-Cambodge et l’Europe de l’Est. Fondé sur l’analyse de parcours de vie, le propos privilégie trois questions : Pourquoi partir du pays d’origine ? Comment travailler une fois arrivé.e en France ? Comment revenir au pays ?

 

© Simeng Wang / entretien dans le cadre de l'enquête MigraChiCOvid

structures porteuses

Cermes3 (CNRS-Inserm-EHESS-Univ. de Paris)

EN savoir plus