Musée d'Histoire de Marseille

Musée d'Histoire de Marseille - Collection permanente

Du 22/09/2021 au 31/10/2021

De 10h00 à 20h00

gratuit

Intervenant·e·s

Depuis que les humains ont quitté l’Afrique pour coloniser le reste de la Terre il y a au moins 2 millions d’années, ils n’ont jamais cessé de parcourir la planète. Grâce à leurs capacités d’adaptation, ils se sont déplacés partout, à des rythmes différents, par curiosité, contrainte ou nécessité, très loin ou à proximité, par peuples ou petits groupes. Des rencontres de populations, pacifiques ou brutales, ont produit d’infinis métissages, construit et enrichi des cultures.

Jour après jour, les archéologues mettent au jour les vestiges témoignant de l’histoire et de la diversité du peuplement, et ils les questionnent : qu’est-ce qu’un territoire ? Comment définit-on un « chez-nous » ? Quelle est ma culture ? Qui est « l’autre » ? Qu’est-ce qu’un peuple ?

Produite par l’Inrap, l’archéocapsule Archéologie des migrations met en perspective la question contemporaine des migrations éclairée par l’archéologie. Une extension inédite sur les migrations à Marseille, produite spécialement à l’occasion du festival Allez-savoir, est également présentée : onomastique gréco-romaine, savoir-faire arabo-islamique médiéval, cimetière moderne, sont autant d’indices archéologiques découverts à Marseille, qui permettent de dresser le portrait des Hommes venus s’installer dans la cité phocéenne, depuis sa fondation il y a plus de 2600 ans.

 

Les Archéocapsules, flottille d’expositions thématiques, légères et itinérantes, sont conçues et produites par l’Inrap pour partager avec le public la modernité de l'archéologie.

Conseil scientifique de l’archéocapsule Archéologie des migrations: Dominique Garcia, Hervé Guy, Séverine Hurard, Patrick Pion, Inrap
Contributeurs de l’extension sur les migrations à Marseille : Manuel Moliner (MHM), Lucy Vallauri (LA3M-CNRS), Anne Richier (Inrap)

 

Exposition visible du 14 septembre au 10 octobre 2021 

Photo de la cour intérieure de la Vieille Charité

productions ayant inspiré l'événement

Anne Richier, Nicolas Weydert 2017 : « Le cimetière ʺ italien ʺ du quartier des Crottes à Marseille : entre intégration et rejet » in D. Garcia, H. Le Bras (dir.), Actes du colloque international « Archéologie des migrations », 12-13 novembre 2015, Paris, édition Inrap, La Découverte, p. 343-358.

Stéphane Mourlane, Empreintes italiennes. Marseille et sa région, (avec Céline Regnard), Lieux Dits, Lyon 2013

Anne Richier : « La présence italienne en Provence à partir de la fouille archéologique de cimetières (XVIe-XXe s.), Diasporas, numéro thématique « Morts et sépultures (XVIe-XXIe siècles) », N°30 – 2017/2, p. 19-33.

Stéphane Mourlane, Ciao Italia. Un siècle d’immigration et de culture italiennes en France, 1860-1960, (avec D. Païni), Paris, La Martinière, 2017


structure.s porteuse.s

Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP)

En savoir plus

Musée d’Histoire de Marseille (MHM) et Service Valorisation du Patrimoine de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Marseille

En savoir plus

les partenaires

Musées de Marseille

Consulter le site

événements liés

24/09 - 17h00
Rencontres au musée
Curage du cimetière des Crottes en 1934

Mourir ailleurs : la présence italienne à Marseille décryptée par l'archéologie funéraire

Musée d'Histoire de Marseille - Collection permanente

gratuit
sur reservation