Présentation

Sophie Laffont se forme au théâtre de rue dès les années 2000. Avec la Companik ! elle met en scène et joue dans de nombreuses créations issues de recherches sur les mécanismes de production de l'identité sociale et de la justice. Depuis 2015, elle participe au projet « Nous voulons être au monde », en partenariat avec le collectif Manba et le théâtre de l’Oeuvre, qui propose des ateliers de théâtre et met en scène des spectacles avec des réfugiés. Impliquée dans le tissu associatif depuis de nombreuses années, elle participe en 2019 à l’enquête collective sur l’exploitation dans le milieu associatif publiée aux éditions Niet ! sous le nom de « Te plains pas c’est pas l’usine ».

productions suggérées par l’intervenant

  • « Te plains pas c’est pas l’usine », (dir. Lily Zalzett, Stella Fihn), Éditions Niet !, 2020.
    Enquête collective sur l’exploitation dans le milieu associatif : https://niet-editions.fr/catalogue/te-plains-pas-cest-pas-lusine/
  • « Nous voulons être au monde », projet de la Companik ! mené depuis 2015 en partenariat avec le collectif Manba et le Théâtre de l’Œuvre (Marseille), qui propose des ateliers de théâtre et met en scène des spectacles avec des personnes réfugiées.
    https://theatre-oeuvre.com/voulons-etre-monde-theatre-migration/