Présentation

À la croisée entre l’anthropologie de l’art et la sociologie urbaine, les recherches de Marion Slitine s’intéressent aux interactions entre art et politique dans le monde arabe contemporain.

Après un master d’Histoire (Paris I-Sorbonne), de sciences politiques (Sciences-Po Paris) et une licence d’arabe (Inalco), Marion Slitine a réalisé un doctorat d’anthropologie à l’EHESS sous la direction de Franck Mermier. Cette thèse, intitulée « La Palestine en créations. La fabrique de l’art contemporain, des territoires occupés aux scènes mondialisées », explorait la question des circulations et des engagements artistiques dans un contexte de colonisation et de globalisation. Fondée sur une enquête ethnographique de trois ans en Territoires palestiniens occupés (entre Jérusalem, Ramallah et Gaza) et soutenue en 2018, cette thèse est en train de donner lieu à un ouvrage aux Presses de l’Ifpo/Éditions Diacritiques.

productions suggérées par l’intervenant

  • 2021, La Palestine en créations. La fabrique de l’art contemporain, des territoires occupés aux scènes mondialisées, Diacritiques Éditions/Les Presses de l’Ifpo [à paraître]
  • 2021, « Les ‘métamorphoses du politique’ dans l’art contemporain de Palestine. Reconfigurations des engagements de la génération de plasticiens post-Oslo », Revue internationale de politique comparée [soumis pour évaluation]

Événements 2021

26/09 - 15h00
Projections
homme assis avec chapeau en train d'attendre

It must be heaven de Elia Suleiman

Cinéma La Baleine

Tarif normal : 9€50 / tarif réduit : 6€50