Présentation

Félix Colardelle a suivi des études de photographie à l’école supérieure des arts visuels «ESA le75» à Bruxelles et obtient son diplôme en 2016.  Dès lors, il remporte une résidence à la galerie Contretype pour son travail sur la “jungle” de Calais et présente son travail dans divers festivals. Aujourd’hui, il vit à Marseille. Installé récemment, il s’intéresse aux inégalités environnementales dans la région afin de débuter un travail photographique et sociologique de ce sujet.

 

Son approche de la photographie se dirige vers le documentaire et l’anthropologie visuelle. Travaillant l’image comme le texte, il cherche souvent à travers ses travaux à questionner l’humain sur les relations qu’il entretient tant avec son environnement naturel que social. La rencontre devient alors élément principal dans son travail, et donne du sens à l’acte photographique pour pouvoir partager non seulement une image, mais encore tout ce qui l’a généré. Il pense la photographie comme un prétexte qui permet de rassembler le photographe et son sujet, le photographe et son public, et enfin le public face au sujet. C’est le lien qui permet à un univers d’en effleurer temporairement un autre, et de s’y confronter. 

productions suggérées par l’intervenant

  • « Midi moins vingt », projet co-réalisé par Félix Colardelle & Maxime De Coster, reportage photographique sur la région de Spitak en Arménie, exposition à L'Image sans nom (Liège, Belgique), 2018.
    https://academie-section-photo.blog4ever.com/image-sans-nom
    Le reportage sur le site de Félix Colardelle : http://www.felixclrd.com/works/midi-moins-vingt/

  • "Sur le fil du rasoir" Reportage photographique effectué au camp de réfugiés à Calais – France, exposition à Contretype, Centre pour la photographie contemporaine à Bruxelles, 2015-2016.
    http://www.contretype.org/felix_colardelle_fr.html
    Le reportage sur le site de Félix Colardelle : http://www.felixclrd.com/works/sur-le-fil-du-rasoir/