Présentation

Clémence Hallé prépare un doctorat à l'École Normale Supérieure au sein du laboratoire "Sciences, Arts, Création, Recherche" sur les histoires de l'Anthropocène. Sous la direction de l'historien environnemental Grégory Quenet et l'historienne de l'art Nadeije Laneyrie-Dagen, elle poursuit ses recherches sur la représentation écologique, commencées sous la supervision du professeur Bruno Latour, d'abord en philosophie politique, puis en prenant son Programme d'expérimentations en arts politiques de Sciences Po (SPEAP) comme terrain d'études. Elle a notamment rédigé son rapport sur une simulation en avance de la COP21 au Théâtre Nanterre-Amandiers, Paris Climat 2015: Make it Work, sous la forme d'une pièce, avec l'illustratrice SPEAP Anne-Sophie Milon.