Présentation

Les recherches actuelles d’Anouche Kunth portent sur la dispersion des Arméniens ottomans au lendemain du génocide de 1915 et de l’installation en Turquie du régime kémaliste. Elles s’articulent autour de trois thématiques principales :
- Configurations sociales, migratoires et familiales de l’après-génocide
- Séparation, disparition et quête des siens : une expérience de l’incertitude
- Face à ce qui se dérobe : les expressions non verbales de l’histoire
Les travaux qu’elle mène depuis 2014 s’inscrivent désormais plus nettement dans le champ des études sur les génocides et les violences étatiques. Mobilisant les outils de la micro-histoire, ils attachent à capter le retentissement du génocide sur les vies individuelles et familiales.

productions suggérées par l’intervenant

  • Exils arméniens. Du Caucase à Paris (1920-1945), Anouche Kunth, Belin, 2016
  • 1923. Les Aznavourian, à la croisée des exils , Anouche Kunth, in Patrick Boucheron (dir.), Histoire mondiale de la France, Seuil, p. 596-600, 2017